Automobiles HondaAcuraHonda CanadaNouvellesContactez-nous
 

Date du début

Date de fin



Apply Apply

Search

Recherche de nouvelles



Recherche
Go Button

 
 

Communiqués de presse



Honda partage son Grand rêve pour les 50 prochaines années de la mobilité humaine lors d'un discours prononcé devant la communauté des ingénieurs automobiles au Congrès mondial 2015 de la SAE

Encourageant ses collègues ingénieurs à poursuivre de grands rêves pour l'avenir, le Président de Honda R&D Americas, Frank Paluch, a partagé la vision de Honda pour les 50 prochaines années de la mobilité humaine et lancé un défi à l'industrie pour qu'elle réfléchisse plus largement au rôle qu'elle pourrait jouer pour guider la société vers une expérience de mobilité radicalement transformée. Ces réflexions de M. Paluch ont été exprimées lors d'un discours qui couronnait trois journées de discussions collaboratives entre ingénieurs de haut niveau et maîtres à penser de l'industrie automobile, au Congrès et Salon mondial 2015 de la SAE (Société des ingénieurs automobiles).

"Notre rôle, en tant qu'ingénieurs, n'est pas uniquement de viser des avancées progressives dans le but d'obtenir des avantages concurrentiels à court terme du côté des ventes, du profit ou des parts de marché ", a dit M. Paluch. "Notre défi de longue haleine est de transformer la nature fondamentale des produits que nous fabriquons afin de réaliser des innovations qui changent complètement la partie."

Il a expliqué la vision ambitieuse de Honda concernant la mobilité en 2050, qui englobe une variété de solutions basées sur la vision à long terme de Honda, en suggérant que "faire avancer la mobilité sur tous les fronts est la clé de l'évolution de la société.
" Honda a toujours investi pour faire avancer ses connaissances de base dans tous les aspects de l'équation de la mobilité : automobiles, avions à réaction, motocyclettes, véhicules de course, robots humanoïdes et systèmes intelligents d'énergie domiciliaire", a-t-il poursuivi. "Vu de l'extérieur, ça peut sembler un peu fou de notre part, mais notre vision n'est pas axée sur le court terme et nous continuons de réfléchir aux manières dont nous pouvons avancer dans toutes les facettes de la mobilité humaine – marcher, rouler sur deux roues, conduire et voler."

La vision de Honda en ce qui concerne la mobilité en 2050 prévoit une expérience de mobilité à hautes vitesses, à faibles émissions de carbone et sans collisions, rendue possible par la convergence de la technologie et impliquant des systèmes de véhicules fortement automatisés avec une connectivité véhicule à véhicule et véhicule à infrastructures,
ainsi que des capacités d'évitement des collisions évoluées, ce qui nous amènerait vers ce que Frank Paluch appelle une « société de l'automobile coopérative ». Les étapes importantes de la vision de Honda sont :

·         D'ici 2020 : Les humains, les véhicules et les infrastructures deviennent connectés à l'intérieur d'un système de sécurité omnidirectionnel, qui diminue la tâche du conducteur et permet une réduction de 50 pour cent des accidents impliquant des véhicules Honda.

·         Avant 2030 : Ce ne sont pas que les véhicules qui sont connectés, mais tous les usagers de la route, incluant les piétons, les cyclistes et les motocyclistes.

·         D'ici 2040 : Les véhicules connectés de Honda sont sans aucun accident, ce qui pave la voie à des changements radicaux dans la manière dont les gens vivent et se déplacent.

·         D'ici 2050 : Les automobiles convergent vers un réseau de machines intelligentes et interconnectées – une « société automobile intelligente » – utilisant leurs capacités évoluées de détection et de relations pour informer et éduquer le monde autour d'elles.

"Avec l'avancement de l'apprentissage, de la détection et de la communication, à la fois dans les automobiles et dans les infrastructures, nous pénétrerons dans une nouvelle réalité; une société de l'automobile coopérative, dans laquelle le véhicule fortement automatisé devient une plateforme pour l'expérience de mobilité transformée", a expliqué Frank Paluch. "Dans ce scénario, le véhicule fortement automatisé servant de plateforme pour l'expérience de mobilité transformée est éminemment réalisable."   
Frank Paluch a aussi révélé la vision de Honda pour un avenir à faibles émissions de carbone, qui implique la convergence des énergies renouvelables et des technologies de groupes motopropulseurs, dont feront partie les véhicules à pile à combustible, œuvrant conjointement avec les systèmes intelligents d'énergies domiciliaires et un réseau technologique intelligent. Honda expérimente déjà de tels systèmes dans le cadre de ses projets Maisons intelligentes Honda, au Japon et en Californie.

"Chez Honda, nous sommes déterminés à appliquer nos technologies et notre ingéniosité pour aider la société à progresser au-delà de l'ère du pétrole ", a déclaré Frank Paluch. "Du point de vue environnemental, nous voyons des déversements de pétrole dans le golfe ou de la fracturation près des autoroutes comme des conséquences non voulues pour alimenter la mobilité que nous créons. Ce sont des preuves du défi et des coûts sociaux découlant de notre société et notre industrie basées sur le pétrole."

Le Président de Honda R&D Americas a terminé son allocution en suggérant que pour provoquer une transformation radicale de la mobilité humaine, il faudra penser autrement afin d'atteindre un plus haut niveau de consensus sur les défis auxquels nous sommes confrontés. "Aucune compagnie, aucune entreprise ne possède l'envergure ou la portée nécessaire pour aligner toutes ces pièces à elle seule", a déclaré Frank Paluch. "Si nous voulons assurer l'avenir et la pertinence de notre industrie, nous devrons travailler ensemble, briser les murs qui nous divisent, penser au-delà des alliances et des partenariats traditionnels et établir des réseaux de communication et de collaboration meilleurs et plus rapides entre toutes les parties prenantes impliquées.

À propos de Honda

Honda a amorcé ses activités d’exploitation en Amérique en 1959 et compte désormais à son service plus de 39 000 associés dans ses activités de ventes, de recherche et développement ainsi que de fabrication en Amérique du Nord, avec des investissements totaux de plus de 22 milliards de dollars. Dans la foulée de son approche consistant à « fabriquer des produits là où se trouve sa clientèle », Honda exploite 16 installations de production majeures en Amérique du Nord, produisant ainsi un vaste éventail d’automobiles Honda et Acura, de moteurs et de transmissions automobiles, de même que des véhicules tout-terrain Honda et des produits mécaniques comme des tondeuses, des mini-motoculteurs et des moteurs à usage général, de même que le jet léger évolué HondaJet.

Les huit usines automobiles Honda en Amérique du Nord, dont quatre aux États-Unis, ont une capacité de production de 1,92 million d’automobiles par année. En 2013, plus de 94 % des automobiles Honda et Acura vendues aux États-Unis ont été produites en Amérique du Nord. Aujourd'hui, ces usines fabriquent 12 différents modèles; cinq modèles d'automobiles et sept camions légers, à l'aide de pièces achetées sur les marchés domestiques et mondiaux. Une cinquième usine américaine, le Performance Manufacturing Center, est en construction à Marysville, Ohio, et en 2015, celle-ci deviendra le lieu de production mondiale exclusif pour la nouvelle génération du super véhicule Acura NSX. Honda exploite aussi 14 centres de recherche et développement importants aux États-Unis, qui ont la capacité d'entièrement dessiner, concevoir et développer plusieurs des produits Honda fabriqués en Amérique du Nord.